La cuizine sous Rézine

















Sarah Woodhouse est la créatrice de Rézine, sa marque d’objets en résine dans lesquels elle insère des vieilleries trouvées en brocante qui la touchent mais aussi des souvenirs enfouis que l’on ne veut pas jeter pour immortaliser des moments précieux. Artiste inspirée et inspirante, Sarah a tapé dans l’œil d’enseignes renommées et produit aujourd’hui pour des commandes personnalisées et des collaborations plus folles les unes que les autres.





Sarah Woodhouse is the creator of Re-zine, her brand of resin objects. She presents daily objects in which she inserts old items found in antique markets that touch her, but also forgotten memories we don’t throw away as they immortalize precious moments. An inspired and inspiring artist, Sarah caught famous brand’s eye and now produces for custom orders and collaborations, each one crazier than the other.

____

“J’aime beaucoup l’idée de glorifier ces petits trucs insignifiants auxquels la majorité des gens ne prête plus attention.”.

FR
Que représente pour toi le fait d’insérer des vieux objets du quotidien à tes créations? Une forme d’upcycling? Est-ce un moyen écologique de redonner une vie à des objets bons à jeter?
Bien que j’ai une grande conscience écologique dans ma vie de tous les jours, mon projet, lui, est plutôt né de ma passion des puces/brocantes et ma manie de tout considérer comme précieux et porteur de poésie. Ma première envie était d’immortaliser et composer avec tous ces petits objets du quotidien. Les déchets sont venus s’ajouter en plus pour participer à l’effet “tableau piège”, ainsi que pour leur aspect plastique (couleur, texture, design d’un emballage, brillance d’une capsule de canette…). J’aime beaucoup l’idée de glorifier ces petits trucs insignifiants auxquels la majorité des gens ne prête plus attention, les amener à considérer différemment ce qui les entoure et c’est plutôt là que se trouve ma démarche. Je veux dresser des portraits de notre époque à travers ces compositions, et du coup ça passe par le réemploi.

EN
What does it mean to you to include old daily objects in your creations? Is it an upcycling way to give a new life to objects that are good to throw away?
Even though I have a great ecological consciousness in my daily life, my project was born from my passion for flea markets and my obsession to consider everything as precious and poetic. My first desire was to immortalize and compose with all these small daily objects. The trash were added to enhance the “trap painting” effect, as well as for its plastic aspect (colour, texture, the design of a packaging, the shine of a can cap…). I really like the idea of glorifying these small insignificant things that most people no longer pay attention to, to consider them differently and that’s where my approach lies. I want to draw portraits of our time through these compositions, and reusing is key.

Full itw on TRICE Issue 5

FR
Si tu devais mettre sous résine des éléments en rapport avec la cuisine, lesquels choisirais-tu?
Ma première pensée à été les pâtes (en hommage à nos premières oeuvres de maternelle), puisque je ne peux in- sérer que du sec dans la résine, mais j’aime beaucoup les emballages de sauces et autres condiments, l’aspect d’un nuage de poivre, des herbes aromatiques, des épices… Je vais y mettre des choses issues de ma propre cuisine donc ce seront plutôt des ingrédients du sud, rien de très exotique.

EN
If you had to put food related items on resin, which would you choose?
My first thought was pasta (in honor of our first works in kindergarten) as I can only put dry stuff in the resin. But I really like the packaging of sauces and other condiments, the look of a pepper cloud, aroma- tic herbs, spices… things from my own kitchen so more of Mediterranean-South of France related.

TRICE x RÉZINE






Pour ce numéro spécial, nous avons missionné l’artiste pour une collaboration inspirée de la cuisine. Après notre première rencontre, il était évident de combiner nos univers pour une collaboration exclusive. Amoureuse de brocantes, Sarah a chiné différents couverts pour y retravailler les manches en résine. À l’intérieur, toutes sortes de broutilles : des pâtes en alphabet, des épices, des fleurs séchées, un bout de papier trouvé dans un fortune cookie… Des pièces iconiques qui feront le bonheur de votre cuisine.




Nous vous présentons notre set de couverts RE-ZINE x TRICE.


TRICE x RÉZINE
Limited edition

Interview Inès and Sabrina Hadj-hacène
Photography Sabrina Hadj-hacène